le métier de réalisateur

16 mai

Le réalisateur est celui qui met en image le scénario d’un long métrage, d’un documentaire, d’une émission de télévision. C’est un maillon clé de la chaine de fabrication d’un film et il est le nom que les spectateurs vont retenir. Son poste est à la fois envié et très difficile d’accès. 

Le rappel historique du métier :

L’expression « réalisation » liée au cinéma français est évoquée pour la première fois en 1908 dans le journal L’Illustration puis dans Le cinéma du 29 mars 1912. Dans l’acception classique du terme, le réalisateur assure la direction d’un tournage, la mise en scène et la direction d’acteur. Que l’on parle de réalisateur, de metteur en scène, ou encore d’auteur de film, l’hésitation sémantique est le signe d’une incertitude qui recouvre des ambitions et des fonctions pour le moins variées. Certains réalisateurs s’affirment comme des techniciens, d’autres se revendiquent comme des artistes. Cela dépend avant tout de son rôle dans la chaine de fabrication du projet cinématographique. En effet, il peut avoir un pouvoir absolu sur la totalité du processus d’élaboration d’un film comme n’être qu’un exécutant, affecté principalement à la direction du tournage.

Retour aux sources: 

Les termes désignant ce métier furent très controversés dans les pays européens. Georges Méliès représente le premier metteur en scène du Cinématographe occupant toutes les fonctions et donnant « l’apparence de la réalité aux rêves les plus chimériques ». Méliès, le ciné-magicien utilisait le film pour enrichir son spectacle. Les producteurs Gaumont et Pathé considèrent le théâtre comme référent. C’est seulement à partir de la fin des années 1910 que quelques intellectuels tenteront de caractériser le cinéma en le dissociant volontairement du théâtre en le définissant comme « art nouveau » synthétisant tous les autres arts. Le poète Ricciotto Canudo inventa l’expression « 7ème art » et invente le terme écraniste pour désigner la fonction spécifique de metteur en scène de cinéma. Le mot ne survit que quelques mois puis est remplacé par metteur en scène de cinéma, c’est un néologisme inventé par Louis Delluc pour consolider le rôle d’auteur et de concepteur de film. Peu importe le terme en Europe cela veut dire une fonction directive s’exerçant sur la totalité d’une oeuvre. Dans une continuité logique directive s’exerçant sur la totalité d’une oeuvre. Dans une continuité logique avec l’arrivée de la Nouvelle Vague en 1959, la mise en scène devient un enjeu théorique : la politique des auteurs s’affirme alors derrière le réalisateur. Aux Etats-unis, le terme Director apparait plus rapidement, il désigne la personne qui dirige les acteurs, qui choisit les décors et indique la place de la caméra. Le film demande beaucoup de savoir-faire et par conséquent une division du travail qui s’impose dans les studios de cinéma dès 1910. Des techniciens différents voient le jour. Pourtant le modèle du cinéaste auteur européen existe parallèlement aux USA à travers quelques Maitres tels Charlie Chaplin, David W.Griffith ou encore Erich von Stroheim. Mais les studios hollywoodiens échaudés par la mégalomanie des grands cinéastes décident d’encadrer le pouvoir du Director dès les années 30. Ils le cantonnent à la tache initiale c’est a dire de la mise en scène voir de la direction d’acteurs. Désormais, les taches en amont ( participation au scénario, la préparation) et en aval ( montage et ce que l’on nommera le final cut) lui échappent totalement. A travers le système des studios hollywoodiens ce sont les producteurs qui prennent le pouvoir.

Description du métier aujourd’hui: 

Le réalisateur de film est la personne qui dirige la fabrication d’une oeuvre audiovisuelle pour le cinéma ou la télévision. C’est le chef d’orchestre car il est à la fois le patron, le chef d’équipe, le gestionnaire technicien et le créateur. Il veille à ce que chaque équipe effectue correctement son travail et ce en fonction du projet de film. Il intervient avant, pendant et après le tournage.

Avant le tournage: 

  • Met au point le scénario et se charge de son découpage technique en se servant d’un story-board. Il précise tous les détails se rapportant aux images, au son, aux décors.
  • Choisit le matériel et l’équipe de techniciens
  • Collabore avec l’équipe casting et les producteurs
  • S’occupe des repérages afin de déterminer les lieux des tournages.

 

Pendant le tournage: 

  • Etablit les plannings et respecte les délais
  • Dirige les acteurs sur la façon de jouer
  • Positionne les cameramen et leur donne des instructions
  • Collabore avec le décorateur
  • Travaille avec les membres de l’équipe technique: le directeur de la photographie, chef d’opérateur, le cadreur, l’ingénieur du son
  • Désamorce les conflits et fait face aux imprévus.

 

Après le tournage: 

  • Discute des choix artistiques avec le chef monteur et supervise le montage du film
  • Joue sa partition dans la promotion du film : il répond aux interviews, se rend sur les festivals.

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

agence-de-communication-dig... |
Agencesereputation |
Depruncom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | neha24
| Faits divers
| Mulhouse actualités