L’art-thérapie

21 mai

L’art- thérapie est une pratique de soin fondée sur l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique. L’art se met au service du soin pour renouer une communication, stimuler les facultés d’expression et dynamiser les processus créatifs de la personne. Il s’agit de soins psychiques mais aussi de soins du corps. Les arts thérapeutes interviennent auprès de personnes souffrant de difficultés psychiques et/ou psychologiques ou en situation de fragilité. 

 

L’histoire de l’art- thérapie 

L’application de l’art à des fins thérapeutiques n’est pas un concept nouveau. La Grèce antique tout comme la plupart des cultures traditionnelles considérait que les arts avaient un effet cathartique et thérapeutique. Le marquis de Sade dirigeait des spectacle à l’asile de Charenton et cela attirait le Tout-Paris avide de voir des aliénés en représentation. On attribue plus sérieusement l’origine de l’art thérapie au peintre anglais Adrian Hill qui en fit l’expérience en 1940. Il attrapa la tuberculose et fut placé dans un sanatorium il entreprit durant sa convalescence d’entamer une flânerie sur papier qui au grand étonnement des médecins lui octroya un rétablissement rapide. Intéressée par cette approche la Croix Rouge britannique l’utilisa avec ses patients. En 1950 le premier programme de formation en art thérapie virent le jour aux Etats – Unis grâce à Margaret Naumburg qui est enseignante et psychothérapeute, elle fut reconnu comme l’une des pionnière dans le domaine. Au Canada parmi les thérapeutes ayant contribué à l’intégration de l’art dans le cadre de traitement psychiatrique. En France en dépit des programmes de formation offerts depuis les année 70, l’art thérapie n’est pas encore très répandue.

 Qu’est ce que l’art- thérapie?

L’art -thérapie consiste à utiliser le processus créatif à des fins thérapeutiques. C’est une forme de psychothérapie qui utilise la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture) pour prendre contact avec sa vie intérieure (sentiment, rêve…), l’exprimer et se transformer. Cette pratique est très répandue dans les secteurs de la santé. On l’utilise comme mode d’intervention en psychothérapie particulièrement chez les sujets ayant de la difficulté à exprimer ce qu’ils ressentent par la parole. De plus, certaines écoles de pensée considèrent que l’art- thérapie peut dépasser le cadre de la psychothérapie et avoir des visées humanitaires et thérapeutiques plus large. Elle permettrait de venir en aide aux personnes malades, handicapées ou aux prises avec de la douleur chronique ou des problèmes moteurs.

Les différents type d’art 

Le coloriage 

Les livres de coloriages pour adultes ont fait leur apparition sur le marché depuis quelques années. Ce succès s’explique par le fait que le coloriage est facile d’accès car peu couteux et qu’il ne nécessite pas de s’y connaitre d’un point de vue technique. Le coloriage favorise la concentration et permet de lâcher prise et de ne plus penser à rien. C’est pour cela qu’il a un effet anti stress, certains spécialistes estiment même que les effets du coloriage pourraient être similaire à celui de la méditation.

 

Le théâtre

Les exercices sont très varié comme par exemple l’utilisation de marionnettes va permettre à l’individu de se projeter et de communiquer de façon indirecte sur lui même. D’autres exercices peuvent consister à rencontrer son « soi intérieur » à mettre un souvenir en scène, à raconter son propre conte.

 

La musique 

Appelée musicothérapie, la thérapie par la musique est un moyen  privilégié d’accéder à ses émotions et de les décharger. On parle de musicothérapie réceptive lorsque l’individu écoute de la musique, et de musicothérapie active lorsque l’individu créé un extrait musical à l’aide d’un instrument. La musicothérapie est notamment utilisée chez les autistes et chez les individus anxieux.

 

La danse 

La thérapie par la danse permet à l’individu de faire sortir ses émotions et de s’exprimer à travers son corps. Ici il n’y a pas d’apprentissage mais de l’expression pure.

 

Les arts plastiques 

Dessin, peinture, collage, poterie, fusain… il existe une multitude d’outils permettant de créer et de mettre en place un processus de création artistique à des fins thérapeutiques. C’est en observant la manière de structurer l’espace, de disposer les formes, d’utiliser les couleurs, d’associer les idées que l’individu peut donner un sens à sa création et à s’en inspirer pour effectuer les changements désirés dans sa vie.

Quel art choisir ?

L’art- thérapie ne doit se mouvoir si dans la trop grande facilité ni dans l’expression taboue.

 

L’art- thérapie est indiqué 

Particulièrement chez les enfants dans lesquels l’introspection est souvent difficile comme pour les adolescents. Chez les adultes qui leur permet dans tout les cas d’accéder à une meilleure connaissance de soi, la méthode se révèle très bénéfique pour les personnes éprouvant des difficultés à fouiller leur problématique par la parole ou qui au contraire parlent facilement d’eux sans jamais progresser.

L’art -thérapie donne de bons résultats sur les grands malades pouvant ainsi exprimer leur douleurs, avec les toxicomanes, les détenus ou les marginaux pour qui la création d’une oeuvre induit une revalorisation d’eux même. Les personnes âgées répond à un besoin de reconstruction par la rétrospective de leur vie avant de mourir.

 

Les grands principes 

Le but du processus n’est pas artistique, on se préoccupe pas de la qualité ou de l’apparence de l’oeuvre finale, la démarche thérapeutique consiste à laisser progressivement surgir ses images intérieurs qui peuvent être autant le reflet d’expériences progressivement surgir ses images intérieures qui peuvent être autant le reflet d’expériences du passé que de rêve auxquels on aspire. Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement pour créer une oeuvre concrète. Il sollicite l’imagination, l’intuition, la pensée et les émotions. Les images ou les formes ainsi crées dévoile une partie de soi et peuvent générer une vision et des comportements nouveaux qui contribueront à des guérisons physiques, émotives ou spirituelles. Le rôle du thérapeute n’est pas d’interpréter le travail créatif mais de soutenir le sujet dans sa transformation et de l’accompagner d’une production artistique à l’autre afin qu’il en arrive à une plus grand clarté.

Contre indication : 

Il faut éviter l’art- thérapie en cas de dépression profonde ou de phase de grande excitation. C’est déconseillé pour les personnes possédant de grandes dispositions artistiques car il est rare de mettre son talent en péril pour mieux se rencontrer.

 

Déroulé d’une séance: 

Une séance d’art- thérapie se fait individuellement ou en groupe dans un endroit convivial qui ressemble à un atelier d’art. Avant d’entreprendre le travail de création, le thérapeute cherche à définir les motifs et les objectifs qui amènent le participant à suivre une thérapie afin de mieux le guider. Puis il donne des conseils d’ordre technique relatifs aux matériaux choisis et l’encourage à s’exprimer en représentant visuellement ce que quoi il a décidé de s’investir.

La durée d’une thérapie est variable. Il se peut que quelques séances suffisent à cerner le problème. La thérapie peut aussi s’étendre sur un plus grand nombre de rencontre.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

agence-de-communication-dig... |
Agencesereputation |
Depruncom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | neha24
| Faits divers
| Mulhouse actualités