La zoothérapie

22 mai

Plus de 9 personnes sur 10 sont persuadées des bienfaits des animaux de compagnie sur les personnes difficulté. 

 

Qu’est ce que c’est?

La zoothérapie ou thérapie assistée par l’animal est un programme d’intervention ou de soins qu’un thérapeute prodigue à son patient avec l’aide ou en présence d’un animal. Elle vise à maintenir ou à améliorer la santé des personnes souffrant de divers troubles aussi bien physique que cognitifs, psychologiques ou sociaux.

 

Quelle est la différence entre la zoothérapie, la médiation animale, l’animation assistée par animal, thérapie assistée par animal ?

La zoothérapie est par définition le fait d’utiliser les animaux comme des médiateurs pour créer une interaction entre un bénévole, un animateur ou un thérapeute et une personne.

 

Le chien visiteur 

Il s’agit de visites effectuées par des bénévoles accompagnés de leur chien dans différentes structures d’accueil auprès de personnes âgées, d’enfants, de personnes handicapées ou malades pour leur offrir un moment de bien-être à travers des caresses et de câlins avec un chien.

L’animation et l’activité assisté par animal 

Un animateur (titulaire du BAFA) organise une animation assistée par animal devant un groupe de 18 personnes maximum. L’objectif est de divertir un groupe et de passer un bon moment en compagnie de l’animal. En ce qui concerne l’activité par animal, le groupe est plus restreint (8 à 12 personnes). Le but est de stimuler l’ensemble des personnes sur un même item. (exemple bouger les bras)

 

La thérapie assistée par animal 

La thérapie assistée par animal se déroule en groupe ( 3 personnes max) ou en individuel dans des structures médicalisées ou non. A la différence des autres formes de zoothérapie, celle ci est menée par un intervenant ayant un titre de thérapeute reconnu ( kiné, éducateur spécialisé, psychologue…). Elle rentre dans un cadre thérapeutique avec des objectifs précis, déterminées au préalable par le corps médical ou le responsable de la structure dans laquelle la patient se trouve.

 

Les principes: 

Selon plusieurs chercheurs, le pouvoir thérapeutique de la zoothérapie découlerait de la relation humain-animal qui contribue à augmenter l’estime de soi et à combler une part de nos besoins psychologiques et émotionnels, comme ceux de se sentir aimé.

Bon nombre de personnes ont de la sympathie pour les animaux d’ou une réduction de stress, un soutien moral pour surmonter un moment difficile ainsi qu’un moyen de sortir de l’isolement et de communiquer ses émotions en leur présence.

L’animal peut servir de catalyseur et servir d’instrument de projection, par exemple dans le cadre d’une psychothérapie, il se peut qu’une personne qui perçoit de la tristesse ou de la colère dans le regard de l’animal projeté en réalité son propre sentiment intérieur sur ceui-ci.

Le fait d’avoir un animal domestique n’est pas à proprement parler de la zoothérapie. Cependant de nombreuses études ont démontré les bienfaits que cela peut avoir sur la santé: réduction du stress, meilleure récupération postopératoire, diminution de la pression artérielle, perception plus optimiste de la vie, meilleure socialisation.

 

Les bienfaits

Pour de nombreuses personnes, la présence d’un animal de compagnie peut être un facteur de santé physique et psychologique très important :

  • favorise l’interaction des participants : la présence d’un chien durant une séance de thérapie de gourde pourrait favoriser l’interaction entre les participants.
  • Soulager le stress et favoriser la relaxation: le seul fait d’être en contact avec un animal ou même simplement observer un poisson rouge ait un effet apaisant et réconfortant. Cela se répercute aussi sur la santé physique et mentale.
  • Contribuer au bien-être des personnes âgées souffrant de dépression ou de solitude: Une étude a démontré que la zoothérapie peut avoir des effets bénéfiques sur le bien-être psychologique des personnes âgées.
  • Diminue la tension artérielle causée par le stress
  • Contribue au bien-être des personnes souffrant de schizophrénie : une étude portant sur des personnes atteintes de schizophrénie chronique, la présence d’un chien lors de périodes d’activités planifiées a réduit l’anhédonie ( une perte d’affectivité caractérisée par l’incapacité d’éprouver du plaisir). Une autre étude démontré que 12 semaines de zoothérapie pouvaient avoir des effets positifs sur la confiance en soi, la capacité d’adaptation et la qualité de vie. Enfin une autre a permis de constater une nette amélioration de la socialisation.
  • Améliorer la qualité de vie de personnes hospitalisées
  • Diminuer la douleur et la peur lors de procédures médicales

Pour qui? ou? comment? 

Le zoothérapeute intervient dans de nombreuses structures et autres de personnes présentant différents troubles:

  • personnes placées en maisons de retraites et en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes atteintes de maladies liées à la vieillesse comme Alzheimer ou Parkinson ou encore de trouble physique et problèmes psychomoteurs.
  • Adultes, adolescents et enfants hébergés dans des maisons et foyers d’accueil spécialisés, instituts médico-éducatifs ou d’éducation motrice en raison d’un handicap moteur ou mental, d’un polyhandicap, de troubles psychotiques ou psychologiques.
  • Détenus dans les établissements pénitentiaires pour mineurs et les maisons d’arrêt dans le but de renouer un dialogue ou de traiter certains troubles du comportement
  • Enfants placés dans des foyers d’accueil suite à un conflit familial.
  • Nourrissons au sein des services pédiatriques souffrant d’un retard du développement moteur
  • Personnes dépendantes à la drogue ou à l’alcool en centres d’addictologie.

Au cours d’une séance, le thérapeute aborde la rééducation ou l’apprentissage de façon ludique et fait travailler le patient sans qu’il s’en rend compte soit en faisant des parallèles entre l’animal et lui, soit en l’incitant à fournir un effort pour faire plaisir à celui-ci.

 

Quels animaux sont utilisés? 

L’animal le plus sollicité par les thérapeutes est le chien en raison de la réactivité face aux émotions humaines mais aussi parce qu’il est plus facile à dresser que le chat.
La thérapie assistée par un cheval appelé équithérapie, fonctionne selon les mêmes principes et objectifs que la zoothérapie 

Les rongeurs, oiseaux et poissons peuvent aussi être sollicités mais plus dans le cadre d’une animation ou activité assisté par animal.

 

La contre indication de la zoothérapie 

Les effets positifs de la présence des animaux surpassent largement les inconvénients potentiels. Les transmission de maladies soient peu fréquents, il faut prendre certaines précautions:

  • évité la présence de parasites ou de zoonoses (maladies animales transmises aux êtres humains), il est important de prendre certaines mesures d’hygiènes et que l’animal soit régulièrement suivi par un vétérinaire.
  • Il peut y avoir des réactions allergènes pour cela il faut bien choisir l’animal et maintenir son environnement propre.
  • Pour éviter les accidents de morsures il faut s’assurer que les animaux soient bien éduqués et reçoivent des soins de santé adéquats.

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

agence-de-communication-dig... |
Agencesereputation |
Depruncom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | neha24
| Faits divers
| Mulhouse actualités